"Quand un vécu semblable est partagé, cela suscite le sentiment de ne plus être seul au monde à vivre ou avoir vécu ces difficultés."

 

 

 

Rapport d'activités annuel

 

Rapport d'activité 2015-2016 du Phare Source d'entraideRapport d'activité 2015-2016 du Phare Source d'entraide
 

Notre approche

 

L'approche du Phare Source d'entraide consiste à être centré sur les force de la personne plutôt que sur ses difficultés. Ici, on aide la personne à faire face à sa détresse émotionnelle en favorisant la compréhension qu'elle a d'elle-même. On est à l'écoute de ses besoins en privilégiant son libre choix pour déterminer le type d'intervention qui lui convient. On l'assiste dans sa démarche, on la soutient dans son cheminement, l'aidant à reprendre du pouvoir sur sa vie, son environnement affectif, familial, social, économique, culturel et politique. La personne demeure au coeur de sa démarche, maître d'oeuvre de son cheminement vers un mieux-être.

 

Caractéristiques de l'entraide selon une approche alternative en santé mentale.

 

 

Le vécu commun et la résonance

 Les  personnes   Qui  vivent l `entraide  partagent  un vécu  commun.  Dans les  ressource   alternatives, il  s`agit, d `un vécu en santé  mental. Ce vécu se caractérise par la souffrance  émotionnel et physique et est composé d`expérience s diverses allant des soins psychiatriques, de la psychose, de la prise de médication, du poids des préjugés du sentiment de perte de pouvoir,  du rejet  de l`entourage, des conditions  de la vie difficiles,

 

Par résonance, on entend que ce vécu semblable est partagé et suscite, chez les entraidant le sentiment de ne plus être seul au monde à vivre ou avoir vécu ces difficultés.

 

Dans l`entraide, le vécu en santé mentale est reconnu comme source de savoir et de reconnaissances pou les autres. Il engendre une vision positive et dynamique  des problèmes  de santé mentale.

 

 

La  réciprocité

 Par la réciprocité, on entend que les rôles ne sont pas figés. Les membres donnent et reçoivent de laide. Cela se produit parfois simultanément,  selon le principe l'on s'aide en aidant. Toutefois, cela ne veut pas dire que les échanges sont calculés. Une personne A; peut écouter une personne B; qui en retour soutiendra une personne :C.

 

 

La liberté

 L 'entraide est volontaire et ne devrait jamais être forcé.

 

 

La gratuité

 Même s'il peut y avoir un certain espoir de retour, l`implication dans

l 'entraide est gratuite et sans attente  de rémunération ou de compensation.

 

 

Le sentiment d'égalité

 Les   entrainants   se perçoivent tant qu'êtres égaux. Aucun membres n 'est investi  d'une autorité ou de privilèges  particuliers.